Ishtar, juive de culture arabe, la chanteuse Ishtar n’a cessé, d’abord avec son groupe Alabina puis en solo, de se produire tant dans son pays natal que dans les pays arabes ou dans les pays de l’est…

Ishtar, juive de culture arabe, la chanteuse Ishtar n’a cessé, d’abord avec son groupe Alabina puis en solo, de se produire tant dans son pays natal que dans les pays arabes ou dans les pays de l’est et de porter avec succès à travers le monde la rencontre de multiples cultures musicales indifféremment des conflits religieux et politiques.
De son vrai nom Eti Zach, la chanteuse est née en Israël, le 10 novembre 1968 dans la petite commune de Kiryat Ata, près de Haïfa.
Sa mère, égyptienne, est la fille d’une grande chanteuse populaire, Nora. Quant à son père, d’origine marocaine et espagnole, il est également musicien.
Avec sa sœur, elles sont donc élevées dans un milieu arabophone à la maison et hébreu à l’école.
La musique tient un grand rôle dès son enfance.
A 15 ans, elle chante déjà professionnellement.
Sa grand-mère la surnomme déjà Ishtar, du nom de la déesse de la fécondité dans les religions de l’ancienne Asie.

 photo Ishtar.jpg

 photo Ishtar2.jpg

 photo Ishtar3.jpg

 photo Ishtar4.jpg

 photo Ishtar5.jpg

 photo Ishtar6.jpg

 photo Ishtar7.jpg

 photo Ishtar8.jpg

 photo Ishtar9.jpg

 photo Ishtar10.jpg

 photo Ishtar11.jpg

 photo Ishtar12.jpg

 photo Ishtar13.jpg

 photo Ishtar14.jpg

 photo Ishtar15.jpg

 photo Ishtar16.jpg

 photo Ishtar17.jpg

 photo Ishtar18.jpg

 photo Ishtar19.jpg

 photo Ishtar20.jpg

 photo Ishtar21.jpg

 photo Ishtar22.jpg

 photo Ishtar23.jpg

 photo Ishtar24.jpg

 photo Ishtar25.jpg

 photo Ishtar26.jpg

 photo Ishtar27.jpg

Site officiel :

http://www.ishtaralabina.net/

Le talent, ça n’existe pas. Le talent, c’est d’avoir envie de faire quelque chose…

« Le talent, ça n’existe pas. Le talent, c’est d’avoir envie de faire quelque chose. »
(Jacques Brel)

« Je suis une jeune Auteure-Compositrice-Interprète. Je chante mes chansons pour vous… »
{Jay. Cem (Jux Cassandra)}

 photo JayCemCassandra.png

 photo JayCemCassandra1.jpg

 photo JayCemCassandra2.jpg

 photo JayCemCassandra3.jpg

 photo JayCemCassandra4.jpg

 photo JayCemCassandra5.jpg

 photo JayCemCassandra6.jpg

 photo JayCemCassandra7.jpg

 photo JayCemCassandra8.jpg

 photo JayCemCassandra9.jpg

 photo JayCemCassandra10.jpg

 photo JayCemCassandra11.jpg

 photo JayCemCassandra12.jpg

 photo JayCemCassandra13.jpg

 photo JayCemCassandra14.jpg

 photo JayCemCassandra15.jpg

 photo JayCemCassandra16.jpg

 photo JayCemCassandra17.jpg

https://www.youtube.com/user/CassandraJux

http://youtu.be/9_kRf8b3V-c?list=PLU9vcarb4NkLefjxQKQUYbcrooOF6Mp5H

http://youtu.be/Tiw9z9yJ5pI?list=PLU9vcarb4NkK3SLzqukmGej1a8XwxQa_Y

 

Le body est de retour dans les rayons des boutiques de lingerie…

Le body est de retour dans les rayons des boutiques de lingerie préférées des femmes et ce, pour leur plus grand bonheur !
En effet, d’une seule pièce, super pratique, le body, un brin moulant, colle délicieusement à la peau et affine la silhouette avec magie, tout en restant hyper séduisant.
Economique puisque c’est un deux-en-un, il peut se combiner de multiples façons. Il peut se porter habillé, sous une jupe, un slim, un jean, un short, etc.
Les hommes sont conquis par cette pièce de lingerie qui rend les femmes sensuelles, sexy, voire fatales ou tout simplement glamour…
Quelques modèles :

 photo Body.jpg

 photo Body2.jpg

 photo Body3.jpg

 photo Body4.jpg

 photo Body5.jpg

 photo Body6.jpg

 photo Body7.jpg

 photo Body8.jpg

 photo Body9.jpg

 photo Body10.jpg

 photo Body11.jpg

 photo Body12.jpg

 photo Body13.jpg

 photo Body14.jpg

 photo Body15.jpg

 photo Body16.jpg

 photo Body17.jpg

 photo Body18.jpg

 photo Body19.jpg

 photo Body20.jpg

 photo Body21.jpg

 photo Body22.jpg

 photo Body23.jpg

 photo Body24.jpg

 photo Body25.jpg

 photo Body26.jpg

 photo Body27.jpg

 photo Body28.jpg

 photo Body29.jpg

 photo Body30.jpg

 photo Body31.jpg

 photo Body32.jpeg

 photo Body33.jpg

 photo Body34.jpg

 photo Body35.jpg

 photo Body36.jpg

 photo Body37.jpg

 photo Body38.jpg

 photo Body39.jpg

 photo Body40.jpg

 photo Body41.jpg

 photo Body42.jpg

 photo Body43.jpg

 photo Body44.jpg

 photo Body45.jpg

 photo Body46.jpg

 photo Body47.jpg

 photo Body48.jpg

 photo Body49.jpg

 photo Body50.jpg

 photo Body51.jpg

 photo Body52.jpg

 photo Body53.jpg

 photo Body54.jpg

 photo Body55.jpg

 photo Body56.jpg

 photo Body57.jpg

 photo Body58.jpg

 photo Body59.jpg

 photo Body60.jpg

 photo Body61.jpg

 photo Body62.jpg

 photo Body63.jpg

 photo Body64.jpg

 photo Body65.jpg

 photo Body66.jpg

 photo Body67.jpg

 photo Body68.jpg

 photo Body69.jpg

 photo Body70.jpg

 photo Body71.jpg

 photo Body72.jpg

 photo Body73.jpg

 photo Body74.jpg

 photo Body75.jpg

 photo Body76.jpg

 photo Body77.jpg

 photo Body78.jpg

 photo Body79.jpg

 photo Body80.jpg

 photo Body81.jpg

 photo Body82.jpg

 photo Body83.jpg

 photo Body84.jpg

 photo Body85.jpg

 photo Body86.jpg

 photo Body87.jpg

 photo Body88.jpg

 photo Body89.jpg

 photo Body90.jpg

 photo Body91.jpg

 photo Body92.jpg

 photo Body93.jpg

 photo Body94.jpg

 photo Body95.jpg

 photo Body96.jpg

 photo Body97.jpg

 photo Body98.jpg

 photo Body99.jpg

 photo Body100.jpg

 photo Body101.jpg

 photo Body102.jpg

 photo Body103.jpg

 photo Body104.jpg

 photo Body105.jpg

 photo Body106.jpg

 photo Body107.jpg

 photo Body108.jpg

Aux âmes bien nées…

« Aux âmes bien nées, La valeur n’attend point le nombre des années. »
(Pierre Corneille)

« Je suis un jeune mannequin néerlandais… »
(Chantal Le Fevre et/ou Noa Le Fevre)

 photo ChantalLeFevre.jpg

 photo ChantalLeFevre2.jpg

 photo ChantalLeFevre3.jpg

 photo ChantalLeFevre4.jpg

 photo ChantalLeFevre5.jpg

 photo ChantalLeFevre6.jpg

 photo ChantalLeFevre7.jpg

 photo ChantalLeFevre8.jpg

 photo ChantalLeFevre9.jpg

 photo ChantalLeFevre10.jpg

 photo ChantalLeFevre11.jpg

 photo ChantalLeFevre12.jpg

 photo ChantalLeFevre13.jpg

 photo ChantalLeFevre14.jpg

 photo ChantalLeFevre15.jpg

 photo ChantalLeFevre16.jpg

 photo ChantalLeFevre17.jpg