Ne soyez ni confiant, ni banal, ni empressé, trois écueils…

« Ne soyez ni confiant, ni banal, ni empressé, trois écueils !

La trop grande confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris, le zèle nous rend excellents à exploiter. »

(Honoré de Balzac)
Femme (3)

Publicités

Une réflexion sur “Ne soyez ni confiant, ni banal, ni empressé, trois écueils…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s