Un journaliste libre […] ne publie rien qui puisse exciter à la haine ou provoquer le désespoir…

« Un journaliste libre […] ne publie rien qui puisse exciter à la haine ou provoquer le désespoir. […] En face de la marée montante de la bêtise, il est nécessaire également d’opposer quelques refus. […] Un journal libre se mesure autant à ce qu’il dit qu’à ce qu’il ne dit pas. Cette liberté toute négative est, de loin, la plus importante de toutes, si l’on sait la maintenir. Car elle prépare l’avènement de la vraie liberté. […] Un journal indépendant répudie le bourrage de crâne, supprime les invectives, pallie par des commentaires l’uniformisation des informations et, en bref, sert la vérité dans la mesure humaine de ses forces. Cette mesure, si relative qu’elle soit, lui permet du moins de refuser ce qu’aucune force au monde ne pourrait lui faire accepter : servir le mensonge. »
(Albert Camus)

Publicités

Je ne suis pas un homme de lettres ou de sciences…

« Je ne suis pas un homme de lettres ou de sciences.

J’essaie simplement d’être un homme de prière.

C’est la prière qui a sauvé ma vie.

Sans la prière, j’aurais perdu la raison.

Si je n’ai pas perdu la paix de l’âme malgré toutes les épreuves, c’est que cette paix vient de la prière.

On peut vivre quelques jours sans manger, mais non sans prier.

La prière est la clé du matin et le verrou du soir.

La prière, c’est une alliance sacrée entre Dieu et les hommes… »

(Gandhi)

La vie n’est pas un rêve, un plan de l’homme ; elle est un acquiescement…

« La vie n’est pas un rêve, un plan de l’homme ; elle est un acquiescement.

Dieu nous guide par les événements. A nous de dire oui ou non.

La vie est plus un consentement qu’un choix. On choisit si peu !

La seule liberté de l’homme, c’est de tenir la voile tendue ou de la laisser choir, lassé.

Le vent n’est pas de nous. Dieu souffle. A nous de prendre le vent. »

(Abbé Pierre)

Si nous voyons ce panneau – carré jaune avec une oreille en bleu et le tout barré d’une croix rouge – à l’arrière d’un « 2 roues »…

Si nous voyons ce panneau – carré jaune avec une oreille en bleu et le tout barré d’une croix rouge – à l’arrière d’un « 2 roues », faisons expressément attention car il s’agit d’un usager de la route sourd ou malentendant.

Pour la sécurité de cette personne, ralentissons et soyons prudents ! Grand merci pour elle…